Banner
Actus

Montre hommage, honte ou fierté ?

Le marché de l’horlogerie n’est pas toujours accessible à tous les budgets. Les prix proposés par les grandes marques sont souvent hors de portée. Une alternative à cet obstacle est la montre hommage. Ce type de montre a pourtant fait couler beaucoup d’encre. Donc, réplique ou contrefaçon ?

Qu’est-ce qu’une montre hommage ?

Sur les forums horlogers, on observe une grande discussion autour des montres hommages. Débat souvent animé, ce terme sait faire parler de lui. Certains accusent la montre hommage d’être une reproduction « low-cost » d’un modèle de luxe déjà sur le marché. D’autres le défendent comme étant une volonté de bonne foi d’honorer une montre appréciée personnellement.

Pour y voir plus clair dans la discussion, il est nécessaire de définir ce qu’est une montre hommage. Il s’agit d’un garde-temps qui fait office d’inspiration ou de réplique, dont le nom de la Maison initiale sera cité lors de son lancement. Toutefois, il n’apparait pas forcément sur l’accessoire. Ainsi, lors de l’achat, un acheteur est clairement informé qu’il ne s’agit pas du modèle de luxe qu’il espère mais d’une copie. De cette manière, il n’est pas induit en erreur.

Une montre hommage peut également être le produit d’un grand horloger qui veut reproduire de nouvelles pièces selon un ancien de ses modèles. C’est le cas par exemple d’une montre Orient ou Timex. En ce sens, cette reproduction a pour but de rendre « hommage » à un design particulier.

Une montre hommage peut également être une réplique d’un modèle qui n’est plus fabriqué aujourd’hui.

Les notions de « réplique » et de « contrefaçon »

Selon le dictionnaire Larousse, le mot réplique désigne une copie d’une œuvre totalement ou partiellement. L’exécution de cette copie se fait sous contrôle ou non de l’artiste. Tandis qu’une contrefaçon est une œuvre qui est une imitation frauduleuse de l’œuvre d’une autre personne.

Dans le monde de l’horlogerie, il est souvent facile de reconnaitre une réplique d’une contrefaçon. Si une montre lambda imite une Rolex par exemple, et qu’elle présente le sigle de la marque ou à une lettre près, c’est qu’il s’agit d’une contrefaçon. Si le modèle présente l’indication Rolex, l’intention de tromper l’acheteur est trop flagrant, en faisant croire qu’il s’agit de la vraie Rolex.

Parmi les montres hommages, le modèle Rolex Submariner est un bon exemple. Il s’agit d’une montre légendaire qui a inspiré plusieurs marques horlogères. C’est ainsi que les horlogers ont fabriqué leur propre montre, avec leur nom, mais en incluant certains caractéristiques de la Submariner. Comme les produits issus de cette production ne sont pas entièrement conçus comme la Rolex, leur prix est relativement plus abordable. Toutefois, on retrouve une certaine qualité.

Force est toutefois de constater que la frontière entre la réplique et la contrefaçon est assez mince. Pour les puristes, qui ne tolèrent aucune réplique, cette limite est quasi-inexistante.

La montre hommage, un compromis entre qualité et prix bas

C’est connu, les montres des grands horlogers suisse ou japonais ne sont pas accessibles à tous les portefeuilles. Pour satisfaire les besoins de chacun, les petites et moyennes marques préfèrent « prendre inspiration » chez les leaders pour peaufiner eux-mêmes des produits de qualité à petits prix. Pour cela, ces entrepreneurs tiennent compte un ou deux caractéristiques principaux d’un garde-temps populaire pour les calquer sur leur produit moins cher. C’est sûr, une montre hommage n’aura pas toutes les qualités de la « vraie montre », mais pourra en avoir l’aspect par exemple.

Il faut toutefois faire attention aux contrefaçons qui sont de plus en plus nombreuses. Il suffit de rester vigilant tant sur le produit que sur le vendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner