Banner
Hightech

Transformation numérique ou intégration du high-tech dans une entreprise

Dans la vie d’une société, il est important de s’adapter au gré des évolutions et des changements qui se développent de manière exponentielle dans le monde du business. Parmi ces évolutions, la numérisation et l’intégration du high-tech dans le fonctionnement et l’organisation est la plus flagrante et la plus impressionnante. Par conséquent, il n’est pas anodin de voir la majorité des dirigeants d’entreprises, appliquer des stratégies et des démarches opérationnels sensées faire évoluer leurs organisations au bénéfice du numérique. Cela, en développant des principes permettant la mise en place d’un plan numérique et des stratégies pour maîtriser les risques ainsi que les coûts.

Comment développer la stratégie numérique ?

D’un point de vue général, afin d’éviter ou du moins amoindrir les risques d’échecs, il est toujours préférable de se préparer à l’avance, avant de se lancer dans un projet. De ce fait, l’outil indispensable pour bien négocier un virage dans la transformation numérique est le schéma directeur numérique. Ce schéma directeur qui résulte d’une projection large et à long terme d’un exercice budgétaire et des éléments fonctionnels qui composent une urbanisation. A cet égard, c’est un outil qui est validé par la majorité des dirigeants d’entreprise pour optimiser l’organisation de leurs structures. Par ailleurs, à travers cette stratégie, il y aura un grand rôle de la direction du système d’information. Entre autres, de prévoir le recours à des technologies high-tech qui sont susceptibles d’optimiser le passage et la transition vers le numérique. Cela concerne entre autres, les outils et supports connectés qui peuvent être associés à une stratégie d’approche numérique et organisationnelle efficace.

Quels risques dans le processus d’intégration high-tech ?

Malgré les expériences et les compétences des DSI ou la direction du système d’information, la gestion des risques dans le monde du numérique, doit toujours être priorisée et considérée de manière pertinente. En effet, il est nécessaire de savoir que la majorité des dirigeants sont quelques peu négligeant vis-à-vis du sujet et ce, malgré la disponibilité du guide AGSI, qui est un guide décortiquant de manière détaillée, l’ampleur des risques le domaine du numérique et de l’intégration du high-tech dans le monde de l’entreprise. Cela concerne notamment, les meilleures pratiques concernant la gestion de la qualité ainsi que la maitrise des risques. En effet, dans l’environnement de la transformation numérique, il est à constater qu’il y a un réel manque de sensibilisation des DSI malgré les initiatives de quelques organisations qui font du mapping des risques avec des démarche d’audits internes et externes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner