Banner
Investissement

Comment financer ses travaux avec un prêt à la consommation ?

Pour les propriétaires d’immeuble, il n’est pas rare d’être au devant de travaux pour embellir ou pour entretenir l’intérieur ou l’extérieur d’une demeure. Selon l’envergure des aménagements à faire, ces travaux peuvent être coûteux ou non. Il est également possible qu’on ait besoin de mettre aux normes le local pour une éventuelle mise en location. Quel que soit le type de travaux à effectuer, des prêts spécifiques existent pour couvrir les dépenses. Cependant, au lieu de contracter un crédit immobilier, les travaux relatifs à la rénovation et aux entretiens d’un logement peuvent être aussi pris en charge par un crédit à la consommation.

En quoi consiste le prêt travaux ?

Un crédit sur les travaux à effectuer sur une maison est un capital qu’un organisme prêteur (une banque ou un établissement en ligne comme www.yelloan.com) avance à un emprunteur, en vue de réaliser des travaux de mise aux normes, d’aménagement ou des travaux d’entretien sur un bien immobilier. C’est un capital que la banque ne peut octroyer qu’au propriétaire du bien, mais qui peut lui servir pour des travaux sur un logement principal, un logement secondaire ou sur un bien qu’il a mis en location. Ce type de prêt est catégorisé comme crédit à la consommation. De ce fait, il est possible pour l’emprunteur de rembourser son contrat de prêt avant terme, sans subir de pénalité de la part de la banque. Par ailleurs, le capital initial à demander est également plafonné à 75 000 euros, mais la banque ne demandera pas de factures sur les travaux à faire, comme c’est le cas sur un crédit immobilier.

Les différents types de prêt travaux disponibles

Selon le projet de l’emprunteur, il existe différents supports de crédit à la consommation sur lequel il peut contracter. Le premier est le prêt affecté. Il s’agit d’un crédit à la consommation qui ne peut être prévu qu’à un projet de travaux sur un logement. Dans le contrat, il est dans le droit de la banque qui prête l’argent, de contrôler les dépenses et les travaux qui ont été réalisés. En contrepartie de cette exigence, le montant du capital emprunté peut être élevé, mais l’emprunteur aura aussi une sécurité d’appui de la banque en cas de défaillance sur les travaux. Ensuite, il y a le prêt personnel où les dépenses sur l’utilisation du capital ne sont pas à justifier. Enfin, le crédit renouvelable permet à un emprunteur de disposer d’une réserve de fonds financiers sur lesquels il peut puiser si le capital initial est insuffisant. Dans ce cas, le prêt peut être renouvelé à tout moment sans que l’emprunteur soit dans l’obligation de refaire sa demande et son dossier de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner